Les cryptomonaies ont le vent dans les voiles. Bientôt, la plupart des humains sur terres vont transiger en cryptomonnaie. Les monnaies (devise) papier sont menacées d’extinctinction face à cette technologie émergente. Les cryptomonnaies dans la forme actuelle des choses sont indépendantes du réseau bancaire et fonctionnent de manière décentralisée. Ceci est appelé à changer. Les grandes banques centrales parlent de plus en plus de création de monnaie virtuelle. Ce sujet de discussion est au coeur du débat dans l’Union européenne, mais aussi un peu partout sur le globe.

Les avantages des cryptomonnaies

Les cryptomonnaies dans l’état actuel des choses offrent de nombreux avantages. Les transactions sont sécurisées; lorsqu’un achat est fait, cet achat est enregistré dans tous les serveurs indépendants reliés au réseau via la blockchain. Le flux disponible de trésorerie est ainsi mis à jour automatiquement. À titre d’exemple, le bitcoin existe en nombre limité, ce qui empêche la création monétaire artificielle. C’est ce qu’on appelle la masse monétaire disponible. Il existe donc un plafond de bitcoin disponible sur le marché.

Les cryptomonnaies, comparativement aux monnaies papier, ne sont pas physiques. S’il y  a une panne électrique et que le réseau internet est saturé, vous ne pouvez pas faire de transactions. Certes, il y a toujours le réseau internet par satellite qui représente une bouée de sauvetage. Il n’est donc pas possible de retirer vos avoirs via un guichet automatique. Il faudra alors convertir la monnaie numérique en devise régulière ou en actif tangible (bien matériel).

Les cryptomonnais fonctionnent avec une clé publique, soit un code qui représente un compte bancaire attitré au portefeuille numérique. Ne perdez jamais ce code, puisque sans celui-ci, votre fortune sera inaccessible à tout jamais! Faites des sauvegardes supplémentaires. La clé privée est générée à la suite d’une succession de mots clés (phrase mnémotechnique) entrés par l’utilisateur. Cette clé est secrète, au même titre que votre NIP bancaire qui est numéroté lors de vos transactions dans un guichet automatique.

Open source

Les transactions faites par les usagers sont consultables via le registre de la blockchain., que l’on appelle aussi le grand livre de compte. Les transactions sont supposées infalsifiables grâce à ce processus ouvert. Les transactions sont donc beaucoup plus transparentes que celles offertes via le système bancaire rudimentale. Vous avez surement constaté à quel point les institutions financières sont vulnérables après le piratage de grandes institutions, tel Desjardins ou Capitale One. Nul n’est vraiment à l’abri de ce type d’événement, malgré les moyens préventifs, tel l’abonnement aux alertes anti-fraudes d’Équifax.

Les transactions faites via les serveurs de cryptomonnais sont beaucoup plus rapides et instantanées que les virements bancaires interac qui prennent plusieurs heures, parfois mêmes plusieurs jours, et qui peuvent être bloqués par processus de sécurité ou d’identité de l’utilisateur. L’avantage principal des cryptomonnaies est le fait que les transactions sont cryptées et donc sécurisées via un protocole de chiffrement des données.

Les cryptomonnaies consomment beaucoup d’énergie et d’électricité, puisque chaque transaction nécessite une mise à jour de tout le système via tous les serveurs indépendants répartis autour du globe. Selon une étude sérieuse, on estime que l’usage du bitcoin a émis plus de 69 millions de tonnes de dioxyde de carbone (CO2) en 2017, ce qui est tout simplement énorme! Contrairement à l’argent papier, les cryptomonnaies ne peuvent pas être usurpées, ce qui réduit grandement le risque de fraude.

Les frais bancaires

Les gens qui hébergent ces transactions via leur domicile sont récompensés grâce à une commission qui est versée par transaction. Évidemment, tout profit reste imposable selon le système légal d’impôt et de perception de taxes en vigueur et reste assujettis à la loi. Les frais bancaires sont pratiquement nuls, contrairement aux institutions bancaires qui augmentent constamment les tarifs mensuels transactionnels.

L’économie des frais bancaires est réalisée grâce à un système d’élimination des intermédiaires. Moins il y a d’intermédiaires, moins cela est onéreux.

Un cryptoactif est l’ensemble de possession des avoirs cryptés. Les actifs virtuels sont stockés sur un support électronique. Les cryptomonnais sont accessibles directement sur le web via un navigateur ou à l’aide d’un périphérique externe tel une clef Ledger. Les clefs USB externes représentent une protection supplémentaire et sont donc recommandées par Adsynk Marketing Électronique en termes de sécurité informatique.

Rendre à césar ce qui appartient à césar

Dans certains pays, les citoyens doivent obligatoirement déclarer leurs actifs à l’impot en termes de cryptomonnais comme c’est le cas des revenus réguliers. De grandes entreprises comme Visa travaille sur le développement de carte bancaire permettant de transiger directement en cryptomonnaies et de stocker celle-ci via un compte bancaire, qui convertit les cryptomonnaies en devise régulière. Pour le moment, cette technologie n’existe pas au Québec ni au Canada.

Au Canada, les institutions financières songent actuellement à créer une monnaie digitale. D’autres pays de l’Empire britannique du Commonwealth (dont nous faisons partie) tel que la Grande-Bretagne, récemment sortie de la Zone Euro avec le Bexit,  songent aussi à créer une devise numérique. De nombreux autres pays tels la Turquie, la Chine et l’Iran sont dans le même processus. En résumé, ce semble selon toute évidence être qu’une question de temps avant que notre porte-feuille soit transformé virtuellement.

Les monnaies numériques sont indépendantes des grandes banques centrales. Les transactions ne peuvent pas être renversées: contrairement à un paiement émis à une banque qui peut être renversé. Notez que ce type d’action doit être fait dans un court délai suivant la transaction, sinon celui-ci peut aussi devenir impossible de le renverser.

Le bitcoin

Le bitcoin est une cryptomnnaie créée en 2008 par un groupe de développeur web japonais anonyme nommé Satoshi Nakamoto. Le bitcoin est la monnaie numérique la plus populaire à ce jour. Le bitcoin est lié à la bourse de Wall Street au même titre que l’eau ou Facebook.  La devise est très volatile en fonction du marché et des échanges internationaux.

Liste des cryptomonnaies

Voici une courte liste des principales cryptomonnaies qui existent. Cette lisette est exhaustive puisqu’il existe des milliers de variétés de cryptomonnaies.

  • Bitcoin
  • Etherum
  • Bitcoin cash
  • Zcoin
  • Cardano
  • Ripple
  • Litecoin
  • Nano
  • Omisego
  • MaidSafeCoin
  • Dogecoin
  • Monero
  • Afro
  • Fatcom
  • Zcash
  • Bitshares
  • Peercoin
  • Namecoin
  • Lisk
  • Solarcoin
  • DomRaider Token
  • Electra
  • June
  • Paypite
  • Komodo
  • Dero
  • Libra
  • Magi
  • Verge
  • Gridcoin
  • Brave attention token
  • Et beaucoup plus encore!

Les plates-formes d’échanges de cryptomonnaies

  • Bittrex
  • Binance
  • Bitstamp
  • BTER
  • Coinbase
  • Kraken
  • Poloniex

La blockchain & les cryptomonnaies

La blockchain est un ensemble d’enregistrement appelé blocs, faisant partie d’une chaine, soit la blockchaine. Les blocs sont interdépendants et interreliés entre eux. La blockchain est indépendante de toute forme de contrôle étatique ou bancaire. Il s’agit d’un registre virtuel distribué en temps réel sur l’ensemble des serveurs qui le compose. Ce registre est crypté et sécurisé via un chiffrement rigide. Il existe des blocs initiaux et des blokes orphelins.

Le blockchain dans l’état actuel des choses est un système indépendant, décentralisé et open source. Il est fondé sur le principe du communautarisme et représente un outil social indépendant d’autoritarisme. Ce système évolué permet une autosuffisance et une autogestion basée sur l’échange entre les serveurs privés possédés par des individus particuliers réparties partout au monde.

Ce système est très efficace contre l’usurpation, la fraude et le détournement transactionnel.

Ce n’est qu’une question de temps avant que les grandes banques créent leurs propres monnaies numériques. Récemment, Citygroup a parlé de l’intention de créer la Citicoin. La Banque Nationale Israelienne compte créer une monnaie digitale dans un futur proche. Le pays étudie actuellement un processus de création de monnaie nationale numérique. Dubai possède déjà le Emcash. Israël a toujours été un petit laboratoire embryonnaire pour les technologies émergentes.

La bête de l’événement, elle est là. – Emmanuel Macron.

Adsynk Marketing Électronique, spécialiste des cryptomonnaies

Pour des conseils en matière de cryptomonnaie, Adsynk Marketing Électronique est la solution. L’entreprise est aussi spécialisée en référencement naturelréférencement payant, conception de site internet et en sécurité informatique notamment. Contactez-nous dès maintenant pour obtenir une estimation gratuite!

Adsynk Marketing Électronique, le pouvoir de la synchronisation.

Soumission gratuite