L’intelligence artificielle

7 mai 2020 Category: Technologie


ia

L'IA

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle? L’intelligence artificielle représente la capacité de reproduire l’intelligence humaine et de la transposer dans une machine capable de réfléchir par elle-même. Cette nouvelle ère amène un soulèvement de question à propos de l’éthique de ces technologies qui peuvent représenter un espoir d’évolution et par le fait mémé, une menace à l’humanité. L’émergence de ces technologies dans le monde fascine, et ce dans plusieurs domaines(1):

    • Automobile (voiture intelligente),
    • Médicale (opération à cœur ouvert manipulée par des robots),
    • Militaire (drone piloté automatiquement),
    • Éducationnel (formation donnée par des drones)

Au niveau de l’éthique, certaines personnalités telles que Steve Jobs, Bill Gates et Elon Musk lancent un signal d’alarme au niveau de l’IA. En effet, ils croient que ces technologies surpasseront l’humain, et enverront la majeure partie de la société au chômage.

L’intelligence artificielle aura une meilleure compréhension de nous-mêmes, nos besoins et notre comportement que ce que nous croyons savoir et comprendre.

La Blockchain

La blockchain est une technologie permettant d’enregistrer toutes les transactions d’une communauté sur plusieurs serveurs (bloc) dans une chaine pour permettre la transparence et la sécurisation des transferts. Cette analyse permettra en temps réel d’identifier l’utilisateur, le lieu d’achat, le type d’achat des consommateurs, le montant dépensé et le risque de fraude associé à une transaction.

L’IA pourra analyser les anomalies des transactions sur le blockchain si une action malveillante survient. Lorsqu’un bloc est corrompu, le reste de la chaîne reste intact, ce qui permet de résoudre le problème à la source.

Dans tous les domaines sociaux, non pas seulement pour les médias, des millions d’emplois seront remplacés par l’intelligence artificielle, surtout dans le secteur financier. Un nombre considérable de gens devront réorienter leur carrière, des métiers disparaîtront et d’autres apparaîtront. La robotisation de la société se fera graduellement.

Point de vue éthique et judiciaire, la législation de cette nouvelle technologie arrive difficilement à suivre les avancés technologiques qui sont exponentiellement rapide. La période d’adaptation sera graduelle et adaptative sur plusieurs années après l’apparition de ces technologies. L’absence de code d’éthique, d’encadrement et de législation amène des craintes réalistes et fondées liées à la capacité de ces technologies, qui laisse libre cours et carte blanche à ceux qui tiennent les ficelles derrière les robots.

Le fait que les gouvernements aient peu encadré ces technologies à l’heure actuelle représente la mentalité Poperienne d’essai-erreur et d’adaptabilité progressiste.

En effet, l’être humain a du mal à se faire une idée pointue d’un concept abstrait tant qu’il n’y a pas été confronté directement, tel le mur qui sera fort probablement heurté avec les changements climatiques. Mais la roue technologique tourne et rien ne pourra arrêter l’évolution, seule une régulation visant un encadrement proactif pourra contrôler le risque de dérive de cette technologie.

Elon Musk

Elon Musk croit que ces technologies qui ne sont à l’heure actuelle pas régulées, si elles tombent dans les mains de quelqu’un de mal intentionné, tel que nous l’avons déjà vue dans l’histoire (Hitler, Staline) que nous ne pourrons pas mettre un terme à cela, il sera alors trop tard, puisque la machine prendra le dessus sur l’homme.

Pour Elon Musk, la technologie relative à l’intelligence artificielle, malgré ses percées innovantes et positives pour l’humanité en médecine ou en science, pourrait réduire le monde à un chaos avec l’orientation guerrière de la technologie(2). Robocop, c’est maintenant.

Stephen Hawking

Stephen Hawking précise que les machines surpasseront l’humain en termes de capacité. Les pays en mesure de se positionner comme leader de l’intelligence artificielle contrôleront le monde. Nous nous dirigeons vers une ère de robotisation avec de nouvelles normes, qui changeront le cours de l’humanité.

Paul Feyerabend

Paul Feyerabend croit que la science doit être séparée de l’état tel que la religion dans les sociétés séculières. À tire d’exemple, la France et le Québec ont segmenté l’activité de la religion et celle l’état contrairement à certains pays d’Amérique du Sud.

Le monde

Plusieurs personnes croient que l’intelligence artificielle devrait être régulée par des règles strictes afin de déterminer la valeur associée à la moralité et l’immoralité qui semble encore être confuse dans cette société individualiste et sans repère.

Une société ou l’inversement des valeurs attriste, ou les gens favorise leurs propres intérêts personnels. La notion de ce qui est bien ou mal est toujours abstraite dans notre monde, et ce malgré notre supposée évolution. La liberté des uns s’arrête lorsque la liberté des autres est compromise.

Adsynk Marketing Électronique est une entreprise de marketing web qui a pour but d'élever votre entreprise parmi les étoiles. Notre objectif est d'augmenter votre retour sur investissement de manière considérable. Fiez-vous à nos conseils en matière de marketing en ligne et augmentez ainsi votre visibilité sur le web. Contactez-nous dès maintenant afin d'obtenir une soumission gratuite pour le référencement naturel et le référencement payant de votre entreprise.

Adsynk Marketing Électronique, le pouvoir de la synchronisation.

Logo entreprise

Soumission gratuite

Lien

Source académique 1

Wikipédia (2018). Intelligence artificielle. https://fr.wikipedia.org/wiki/Intelligence_artificielle

Source académique 2

https://trustmyscience.com/elon-musk-avertissement-intelligence-artificielle/

Source académique 3

https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Feyerabend

Source académique 4

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2014/12/03/hawking-l-intelligence-artificielle-pourrait-mettre-fin-a-l-humanite_4533135_4408996.html

Bibliographie

Source académique 5

Agence nationale de recherche (2012). Intelligence artificielle et robotique. Les cahiers de l’anr, numéro 4, 1-168. http://www.agence-nationale-recherche.fr/fileadmin/user_upload/documents/2012/Cahier-ANR-4-Intelligence-Artificielle.pdf